Bienvenue sur le site
de la mairie de Lugrin

Lugrin...
Nature et Léman

Bienvenue sur le site
de la mairie de Lugrin

Lugrin...
Nature et Léman

Bienvenue sur le site
de la mairie de Lugrin

Terre chargée d'histoire, terroir à la personnalité multiples, Lugrin offre un patrimoine riche intimement lié à l'aventure des hommes. Que vous soyez amateur de châteaux, de vieux bourgs (villages typiques)...

 

L'église paroissiale était primitivement plus à l'ouest. Elle comprenait un vaisseau aujourd'hui disparu : subsiste l'ancien cœur, petit édifice carré, voûté, avec arêtes saillantes et clés de voûte à côté d'une sacristie voûtée. Le tout dans un état affligeant. Par l'action d'une association de sauvegarde, de la volonté de ses membres, de l'aide de la Commune, du Conseil Général et de nombreux donateurs, cet édifice a été magnifiquement restauré. (image de gauche la Vieille Église)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eglise actuelleL'église paroissiale actuelle a été construite entre 1842 et 1844 dans le style néo-classique. C'est sans doute à cette époque qu'elle a été ornée de belles peintures en trompe l'oeil.

 

 

 

 

 

La principale seigneurie de Lugrin avait pour siège le château d'Allaman, au hameau de Vieille Eglise. Il appartenait au moyen âge aux Allinges qui le vendirent en 1341 aux seigneurs de Russin par qui il passa en 1560 à une famille d'Evian, les Dunant de la Place, qui paraissent l'avoir conservé jusqu'à la Révolution. Toutefois, en 1735, les Bouvier d'Yvoire en possèdaient une partie. Aujourd'hui, après la colonie de vacance de Saint-Pierre de Macon, il a été vendu pour y faire des appartements. Il a connu une certaine notoriété en 1961 en abritant le 20 juillet les négociations alors poursuivies entre la France et le F.L.N, sans succès immédiat.



Le château de Tourronde est une ancienne possession des Blonay, simple maison forte "avec ses cutis, place, courtine, fossé, édifices et autres appartenances et dépendances et divers autres biens jouxte les confins y spécifiés". Passablement remanié au siècle dernier, il appartenait avant la dernière guerre à la duchesse de Vendôme; il a été transformé en copropriété.







On trouve également à Lugrin les restes du château "Gaillet". Quant à l'ancienne maison-forte de Vallièges (du nom d'une famille seigneuriale du Val d'Aoste) il n'en subsiste guère que la pierre tricéphale déjà citée (Chez Busset).


A Véron, une chapelle sous le vocable de  Notre-Dame des Sept Douleurs, a été construite en 1754  par les soins de révérend André Lugrin, prêtre natif de la paroisse, docteur en théologie, chanoine de Saint Pierre de Genève et archiprêtre curé d'Hermance. Vous y découvrirez un retable (XVIIIème), réhaussé par un tableau représentant Saint Charles de Borromée (XVIIème), un chemin de Croix  dont les stations viennent du château de Vendôme à Tourronde,  un tabernacle venant de la chapelle de Maraîche et un beau Christ en ivoire.

Au pied du mont Bénand, la Chapelle du hameau de Lapraux attend votre visite.Elle est dédiée à l'Immaculée Conception et illustre le culte marial, largement répendu à la suite de la proclamation du dogme en 1854. Elle a été très bien restaurée par le Père Bochaton.